Se préparer aux repas de fêtes (avec la candidose)

Se préparer aux repas de fêtes

Peut-être que vous redoutez les repas de fêtes et autres repas de famille, comme je l’ai fait pendant des années. Il est quasi impossible d’échapper au gluten, au sucre, aux produits laitiers et autres hérésies candidées pendant ces repas, et en même temps, on a beaucoup de mal à se « résigner » de faire un repas différent, de ne pas en « profiter », parce que « c’est l’occasion ». Voici quelques astuces pour vivre cette période de fin d’année sereinement.

Décidez de votre objectif à l’avance

La clé de tout est la préparation. Tout d’abord, définissez votre intention, posez un cadre à votre esprit. Est-ce que vous décidez de vous faire plaisir (je parle seulement de votre intention, ici) ou de rester dans votre routine anti-candida habituelle ? Si votre objectif est de vous faire plaisir, il est tout à fait possible de faire coïncider vos repas avec le régime anti-candida. Cela impliquera peut-être de cuisiner vous-même des alternatives compatibles. Mais ce n’est pas du tout obligé, vous pouvez aussi décider de rester dans votre routine anti-candida habituelle.

Mettez également pourquoi vous choisissez cet objectif.

Quelques propositions :

  • Je choisis de rester dans ma routine alimentaire car mes symptômes sont trop aigus.
  • Je choisis de rester dans ma routine alimentaire car j’ai enfin moins de symptômes et je suis tellement mieux ainsi que je préfère me tenir à cette routine qui a fonctionné.
  • Je choisis de me faire plaisir et j’accepte de faire quelques écarts par rapport à ma routine (définir précisément quels écarts et en quelles quantités lors de l’étape suivante).

Préparez le terrain, maîtrisez au mieux les circonstances

Essayez de connaître le menu à l’avance si ce n’est pas vous qui cuisinez. Ensuite, demandez-vous ce que vous choisissez de manger ou non. Si vous faites un écart, soyez ok avec les éventuelles conséquences que cela aura sur votre corps, et surtout ne vous flagellez pas le lendemain : vous l’aviez choisi en votre âme et conscience, et c’est ok, c’est juste une réaction normale de votre corps 🙂

Prévoyez des alternatives compatibles si vous décidez de remplacer certains plats. Typiquement, le dessert ! 

Prévoyez également les quantités que vous souhaitez manger ou boire des aliments un peu touchy (ou de l’ensemble des aliments, d’ailleurs, si votre but est de veiller à ne pas trop manger). Si vous ne connaissez pas le menu à l’avance, vous pouvez prévoir selon les grandes catégories d’aliments et les aliments favorables au candida (typiquement, les féculents, le gluten, combien de parts de dessert, combien de tranches de pain…).

N’oubliez pas que la convivialité n’est pas vraiment dans l’assiette : elle est dans le partage avec les autres. Défocalisez votre attention de votre assiette et prenez réellement le temps d’apprécier la présence et les échanges avec vos proches — mais gardez tout de même un œil sur votre fourchette pour garder de la conscience sur ce que vous mangez !

prévenez votre entourage

S’il ne sait pas encore que vous avez changé votre alimentation, il peut être opportun de prévenir votre entourage : il pourra éventuellement adapter le menu, et cela vous évitera peut-être des questions ou remarques, parfois désagréables, qui peuvent nous pousser à manger un aliment que l’on ne voulait pas pour ne pas froisser quelqu’un. À ce propos, je vous recommande cette vidéo : Gérer les remarques des proches durant les fêtes

Un exemple : mon repas du 24 décembre

Pour vous donner une idée, voici ce que j’ai prévu pour le repas du 24 décembre, chez ma tante.

Je lui ai demandé à l’avance le menu, que voici :

Salade de mâche, magret de canard
Ravioles de homard et gambas à la sauce thaï
Caille, gratin de cardons, pommes de terre grenailles 
Fromage
Nougat glacé et rissoles

Vous ne connaissez peut-être pas le cardon ni les rissoles car ce sont des plats savoyards typiques de la fin d’année : le cardon ressemble un peu aux côtes de blettes, et les rissoles sont des chaussons fourrés à la poire (une poire très savoureuse, sucrée, qui devient rouge à la cuisson).

J’ai pour objectif de me faire plaisir car ma tante est une excellente cuisinière et j’ai envie d’en profiter. Cependant je veux continuer à prendre soin de moi du mieux possible. Je ne mange pas de viande, je n’aime pas les cardons (et ils seront plein de crème et de fromage). Je décide donc de ne prendre que la salade de mâche en entrée, je m’autorise les ravioles car j’adore les crustacés (elles contiennent du gluten mais je fais très peu de réaction au gluten) que je mangerai avec les pommes de terre grenailles. Je ne prendrai pas de fromage ni de pain de tout le repas, et pour le dessert, j’ai choisi de m’en faire un beau avec du xylitol. Je vais adapter cet entremet banane et framboise en remplaçant la banane par de la mangue, le sirop d’agave par du xylitol et je ne mettrai pas les dattes dans la base. Pour le 25, j’adapterai cette recette d’entremet au chocolat et aux zestes d’orange : idem, je remplacerai le chocolat noir par du cacao en poudre non sucré, la farine par un mélange de farine de riz et de poudre d’amandes et le sucre par du xylitol.

Avec tout ça, je devrai avoir assez mangé sans ressentir aucune frustration car j’aurai choisi ce que je voulais manger ou non et pourquoi. D’autre part, j’aurai la satisfaction d’apprendre à manger en prenant soin de moi malgré la pression sociale que l’on peut ressentir lors de grands repas de fêtes. 

Voyez cette occasion comme une super opportunité de jouer, d’apprendre et de devenir une nouvelle version de vous ! Je vous souhaite de très bonnes fêtes !

 

Photo : Unsplash

No Comments

Leave a Reply

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bienvenue !

Bienvenue !

Je m'appelle Anaïs, je partage sur ce blog mes connaissances et expériences personnelles concernant la candidose (et les mycoses). Vous trouverez également des recettes anti-candida, notamment des recettes sucrées… sans sucre ! Bonne visite !

Ne ratez aucun article : abonnez-vous !

×