« J’ai commencé un traitement anti-candida et c’est pire ! » – La réaction d’herxheimer

Vous vous êtes lancé.e fleur au fusil dans un traitement antifongique pour lutter contre le candida, et tous vos symptômes empirent, c’est la cata ? Vous paniquez et vous vous demandez si vous devez continuer ou arrêter immédiatement ?

la réaction d’herxheimer

Rassurez-vous, c’est tout à fait normal, et c’est même bon signe. En effet, en mourant, le candida libère toute une cargaison de toxines (79 toxines différentes, en tout !) et votre corps est submergé. Vos émonctoires, à savoir les portes de sortie des déchêts, n’arrivent plus à filtrer et éliminer tout ce flot, le foie le premier. Votre organisme est alors intoxiqué et vos symptômes empirent, proportionnellement à l’inflammation de votre organisme. On appelle cela « la réaction d’Herxheimer ».

des informations précieuses

Alors oui, certes, cette période n’est pas tellement heureuse. cependant, elle est indicatrice de deux choses :

  • votre réaction est proportionnelle à l’inflammation de votre corps. Donc plus votre réaction est grande, plus votre corps a besoin de se débarrasser du candida !
  • la réaction d’Herxheimer n’arrive que lorsque le candida libère ses toxines, lorsqu’il meurt. C’est donc le signe que votre traitement est efficace !

aménager son traitement si besoin

Si vos symptômes sont importants et que vous supportez mal le traitement, il est nécessaire de le freiner un peu : selon votre protocole, diminuez les doses ou arrêtez quelques jours, avant de reprendre en douceur. Il n’y a pas le feu, votre candidose a mis du temps à s’installer, elle mettra également du temps à partir, mais tant que vous mangez correctement et que vous la laissez pas dicter votre vie (stress, panique), la guérison suit son cours. N’essayez pas d’aller plus vite que la musique parce que tout ce que vous y gagneriez serait de la souffrance physique et/ou psychologique en cours. Au contraire, prenez soin de vous et de votre corps, chouchoutez-vous.

Pensez également à soutenir votre foie dans cette période délicate : en le drainant, vous allez le soulager et favoriser l’élimination des toxines. Pour cela, rien de plus simple : achetez une cure d’extraits de plantes drainantes en pharmacie ou en magasin bio. Le chardon-marie, le pissenlit et l’artichaut font des merveilles. Une ampoule tous les matins à jeun pendant une vingtaine de jours et le tour est joué !

Bon courage à vous !

CET ARTICLE VOUS A PLU ? ÉPINGLEZ-LE !

Photo de couverture : Unsplash

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Hello !

Hello !

Je m'appelle Anaïs, je partage sur ce blog mes connaissances et expériences personnelles concernant la candidose (et les mycoses). Vous trouverez également des recettes anti-candida, notamment des recettes sucrées… sans sucre ! Bonne visite !

Ne ratez aucun article : abonnez-vous !

Catégories

×