Faux Gras®, le très bluffant foie gras végétal de GAIA !

Il faut l’avouer, être végéta*ienne à Noël est une petite épreuve. Si comme moi vous faites de grands banquets en famille, il n’est pas facile de trouver quelque chose à se mettre sous la dent entre les huîtres, le saumon fumé, la volaille farcie et les autres monstres sacrés gastronomiques de Noël. Plus de crise de foie, c’est l’avantage !

Une lecture de Noël : Lettres du père Noël de J. R. R. Tolkien

Connaissez-vous les Lettres du Père Noël, de J. R. R. Tolkien ? Oui, oui, il s’agit bien de l’auteur du Seigneur des anneaux. Si Tolkien a toujours écrit des histoires pour ses enfants pour les amuser (c’étaient les premiers destinataires de Bilbo le Hobbit par exemple), il a notamment commencé par écrire des lettres qu’il leur envoyait chaque année à Noël entre 1920 et 1943.

Mycoses vaginales : le guide ultime 1/2 | Comment les soigner

Sensations de brûlures, de démangeaisons ? Ou simple inconfort et picotements ? Aujourd’hui je vous parle d’un sujet un peu délicat, et qui pourtant touche de très nombreuses femmes : les mycoses vaginales, ou infections vaginales. On estime que 75 % des femmes auront au moins une mycose vaginale avant la ménopause, 40 à 50 % des femmes en auront 2 ou 3 dans leur vie et 10 à 20 % des femmes souffrent de mycoses récidivantes*. Autant dire que la grande majorité d’entre nous sera un jour ou l’autre concernée par ce problème.

Crème de mangue citronnée {anti-candida, sans sucre, vegan, sans lactose, sans gluten}

Les températures plus mordantes, les jours qui raccourcissent à vue d’œil, les feuilles qui commencent à tomber… Pas de doute, l’automne s’installe, et je dois avouer que ça a le don de me rendre bien mélancolique !

Afin de conjurer le sort, je vous propose une petite recette express pour rappeler les Esprits de l’été : une crème à la mangue avec une touche de citron. Ultra facile, sans gluten, sans sucre et vegan, voici une petite recette healthy toute douce !

Pourquoi je recommande les médecines naturelles pour soigner la candidose

Je suis de manière générale assez portée sur les médecines naturelles. D’une part parce que j’ai souvent vu les limites de la médecine dite « conventionnelle » ; d’autre part parce qu’utiliser la chimie pour me soigner ne m’enchante guère, vu les effets secondaires qu’elle peut engendrer, d’autant que des remèdes naturels adaptés peuvent être autant voire même plus efficaces que les médicaments.

Dans le cadre de la candidose, je pense sincèrement que le meilleur moyen d’en venir à bout est de passer par les médecines naturelles.

Les shampooings Lavera, mes shampooings bio préférés

Les shampooings et moi, c’est une très longue histoire. Lorsque j’ai voulu passer au naturel, j’ai vraaaaiment galéré pour en trouver un qui me convienne. J’ai les cheveux gras avec les pointes sèches (comme une majorité des gens) et c’était mission impossible de trouver un shampooing qui lave correctement mes racines tout en n’asséchant pas les pointes. J’ai souvent eu la méchante surprise de me retrouver avec les cheveux aussi gras qu’une poêle à frire et un effet « paille » au séchage, avec en prime… une odeur de vieux cadavre. Pareil pour les shampooings solides Lush que j’avais testés, que je n’arrive absolument pas à appliquer : soit c’est toujours mal réparti et je me retrouve avec des mèches grasses, soit j’en mets trop et au final l’excès de shampooing graisse mes cheveux. Donc après une bonne période où j’ai utilisé des shampooings Lush (oui, oui, je sais, on les accuse de greenwashing mais je suis fan des odeurs de leurs produits et rien que pour ça je suis obligée de les adorer !), qui rendaient mes cheveux doux, brillants et au parfum de rêve, c’était duuuur.

Ma salle de bain bio et écolo

 

Depuis plusieurs années maintenant je m’efforce de réduire mes déchets et d’utiliser moins de polluants dans ma salle de bain. Même s’il me reste encore beaucoup d’efforts à faire, quelques habitudes et accessoires m’ont permis de réduire mon empreinte écologique et les substances toxiques en contact avec mon corps.

Comment vérifier les ingrédients de vos cosmétiques

Ça m’a pris un peu de temps mais ça y est, j’inaugure la partie « beauté » de ce blog !

Je savais que ce sujet allait y prendre une certaine place mais j’avoue que je ne savais pas trop par où commencer. Cela fait des années que j’utilise un maximum de bio et de naturel mais j’ai un petit corps fragile qui a le chic pour faire d’énormes réactions allergiques à certaines choses naturelles et pas du tout aux produits de supermarché bourrés de saloperies (coucou le déodorant Dove !). Du coup j’utilise finalement pas mal de cosmétiques qui restent plus que critiquables, mais pour lesquels je n’ai trouvé aucune alternative qui ne me convienne : déodorant, gel douche, baume à lèvres… Mais j’ai quand même trouvé pas mal d’autres alternatives naturelles, et j’ai toujours envie d’en apprendre plus, du coup c’est que j’aimerais partager avec vous.

Passons sans plus tarder au sujet du jour. Il me semblait intéressant d’inaugurer cette partie « beauté » avec un outil de choc dans l’arsenal des cosmétiques naturels, à savoir la recherche INCI.

Hello !

Hello !

Je m'appelle Anaïs, je partage sur ce blog mes connaissances et expériences personnelles concernant la candidose (et les mycoses). Vous trouverez également des recettes anti-candida, notamment des recettes sucrées… sans sucre ! Je parle également de cosmétiques naturels, de médecines douces, de bien-être… Bonne visite !

Anaïs

Ne ratez aucun article : abonnez-vous !

Archives

Catégories

×