Comment traiter une candidose 3/3 : le rééquilibrage de la flore intestinale

Comment traiter une candidose : les probiotiques

Nous avons vu dans les articles précédents les deux premières étapes pour traiter une candidose. tout d’abord, adapter son alimentation avec le régime anti-candida, et travailler sur un 2e facteur majeur, à savoir le stress. Puis, mettre en place un traitement antifongique. Voici la 3e partie du traitement anti-candida : le rééquilibrage de la flore intestinale.

les probiotiques et prébiotiques

La complémentation en probiotiques dans le cadre d’une candidose fait assez souvent débat. Il y a des thérapeutes qui pensent qu’elle est une étape indispensable, d’autres qui affirment que tous les probiotiques sont à éviter tant qu’on ne sait pas exactement, analyses biologiques à l’appui, quelle est la population de notre intestin. Et même les professionnels en faveur des probiotiques ne sont pas d’accord entre eux, certains prônant le fait de ne démarrer la complémentation qu’une fois le traitement antifongique terminé, d’autres préconisant au contraire de faire les deux en même temps.

Je n’ai bien entendu pas les compétences pour trancher sur ces sujets. Tout ce que j’ai pu constater, c’est que les différents thérapeutes que j’ai consultés m’ont tous donné des probiotiques à prendre en même temps que les antifongiques, argumentant que soutenir la bonne flore intestinale est aussi un moyen de lutter contre la prolifération du candida albicans, car la flore intestinale s’auto-régule (et donc plus il y a de bonnes bactéries, plus elles ont de chance de gagner le combat). Cependant, si vous constatez une dégradation de votre état avec les probiotiques, mieux vaut bien sûr les arrêter.

deux exemples de protocole

Au niveau des produits, j’ai en testé quelques-uns mais je ne saurais pas vous dire lequel est le plus approprié à votre cas.

→ J’ai pris Lactibiane Candisis (10 milliards), 2 gélules par jour. Cette dose est plutôt adaptée à une phase « d’attaque », on peut passer à la dose de 5 milliards en phase d’entretien, 1 gélule par jour. Ce complément alimentaire a été spécialement formulé pour stopper la prolifération du candida et renforcer la flore intestinale et vaginale. J’ai aussi pris Ergyphillus Confort de chez Nutergia, 2 gélules le matin. C’est un complément alimentaire un peu moins spécifique mais « de base », dirons-nous.

→ J’ai pris également 1 gélule d’Ultraflora Duo le matin et 1 gélule d’Ultraflora forte le soir, selon la complémentation prescrite par une micronutritionniste.

Attention, pour que les bactéries restent vivantes et ne soient pas détruites par l’acidité gastrique, il faut qu’elles soient contenues dans des gélules gastro-résistantes. Veillez aussi à les prendre soit une demi-heure avant les repas, soit deux heures après, c’est très important !

Encore une fois, je vous encourage vivement à faire appel à un.e thérapeute pour le traitement de votre candidose. C’est une maladie sérieuse, compliquée, et il est vraiment préférable qu’une personne compétente vous propose des solutions adaptées et personnalisées, vous guide et suive votre évolution.

 

Cet article vous a plu ? Épinglez-le !

Rééquilibrage de la flore intestinale

 

Photo : Unsplash

No Comments

Leave a Reply

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bienvenue !

Bienvenue !

Je m'appelle Anaïs et je partage sur ce blog mes connaissances et expériences personnelles concernant la candidose (et les mycoses). Le but ici est de vous aider à ne pas devenir chèvre avec le régime anti-candida : état d'esprit, astuces et surtout recettes compatibles (notamment, des desserts anti-candida), je vous aide à remettre de la joie sur votre chemin de guérison. Merci d'être là !

Ne ratez aucun article : abonnez-vous !

×